Tout sur l'immobilier à Paris 20e - Gambetta
Vendre un bien

Ce qu’il faut savoir à propos des honoraires d’agence immobilière

Les avantages d’une vente confiée à un professionnel que vous sont pas inconnus. Voilà pourquoi vous avez fait le choix de passer par une agence immobilière pour qu’elle prenne en charge votre transaction. Néanmoins, vous ne devez pas oublier une chose : en fin de processus, une fois votre appartement vendu, vous devrez vous occuper de la question des honoraires. Comment sont-ils fixés ? Que recouvrent-ils ? A quoi faut-il vous attendre ? Pour vous guider, voici tout ce qu’il faut savoir au sujet des honoraires d’agence immobilière à Paris 20 Gambetta.

Comment sont fixés les honoraires d’agence immobilière à Paris 20 Gambetta  ?

En matière d’honoraires d’agence immobilière à Paris 20 Gambetta, la règle, c’est qu’il n’y a pas de règle. Aucune réglementation ne s’impose aux professionnels de la transaction quand il s’agit de fixer des barèmes.

A cela, deux conséquences :

  1. En fonction des agences, la commission à verser peut être très variable (voir point suivant).
  2. Puisqu’il n’y a pas de règle, il est tout à fait imaginable de négocier le montant de cette commission. Si le prix de vente est élevé, si la transaction prend trop de temps, etc., vous pouvez toujours négocier le pourcentage des honoraires d’agence immobilière à Paris 20 Gambetta.

À combien s’élèvent ces frais en moyenne ?

Impossible de donner un chiffre, puisque les honoraires d’agence immobilière à Paris 20 Gambetta sont calculés en fonction d’un pourcentage du prix de vente du bien. Galian a mesuré une moyenne de 4,87 %, avec une amplitude pouvant aller de 3 % jusqu’à 10 %. Généralement, ce pourcentage est inversement proportionnel au prix du logement : une agence prendra moins sur une grosse somme que sur une petite somme.

Notez que les commissions les plus élevées sont le fait des agences franchisées et des réseaux de mandataires. Les agences indépendantes ont plus de marge à cet égard.

Où sont indiqués les honoraires d’agence ?

Sur la vitrine de l’agence ciblée, directement dans les annonces des biens en vente ; sur le site web, où le barème doit être reporté conformément à la loi du 1er avril 2017 ; et dans le mandat de vente que vous avez signé.

Pour les acheteurs, chaque annonce doit faire apparaître le prix « net vendeur » (celui que vous avez fixé) et le prix « honoraires d’agence inclus » (le même prix augmenté du montant de la commission). Ils peuvent donc très facilement connaître les honoraires d’agence immobilière à Paris 20 Gambetta par le biais d’une soustraction.

Pourquoi faut-il verser des honoraires d’agence ?

Les honoraires d’agence immobilière à Paris 20 Gambetta servent à rémunérer les services rendus par les professionnels. Ces services impliquent eux-mêmes des investissements nombreux : une agence doit payer son local, son personnel, ses outils de transaction et de promotion, etc. En outre, un agent immobilier consacre du temps à chaque transaction. Il fait valoir son expérience, son savoir-faire et son expertise, ainsi que sa connaissance du secteur et de ses particularités. En somme, c’est tout cela que recouvrent les frais d’agence. C’est d’autant plus vrai si vous signez un mandat exclusif, source de motivation pour le professionnel qui est sûr de toucher le fruit de ses efforts s’il parvient à vous trouver un acquéreur.

Qui doit payer les frais d’agence ?

Les honoraires d’agence immobilière à Paris 20 Gambetta ne sont versés qu’à la conclusion de la transaction, c’est-à-dire une fois l’appartement vendu. Dans 90 % des cas, c’est le vendeur qui s’en acquitte. Il est possible que l’acheteur s’en charge, ce qui lui permet d’économiser sur les frais de notaire. En fin, plus rarement encore, ces frais sont partagés. Ce qu’il faut comprendre, néanmoins, c’est que les honoraires sont ajoutés au prix net vendeur. Ce qui veut dire que si vous voulez obtenir 400 000 euros de votre appartement et que votre agence y ajoute 25 000 euros de frais, c’est bien le prix de 425 000 euros que l’acheteur devra payer. Conséquemment, c’est donc lui qui met la main portefeuille !

Article écrit par:

Directeur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer