Tout sur l'immobilier à Paris 20e - Gambetta
Vendre un bien

Comment bien compter les pièces de votre logement à vendre ?

Pour mettre votre logement sur le marché, vous devez indiquer explicitement diverses informations à destination des futurs acheteurs, dont le nombre de pièces de l’appartement. Mais avez-vous une idée claire de la manière de faire le décompte des pièces de votre logement ? C’est l’une des questions essentielles à vous poser avant d’entamer votre projet. Voici donc un rappel des règles de calcul pour connaître le nombre de pièces à Paris 20 Gambetta.

Le nombre de pièces à Paris 20 Gambetta : une précision essentielle

Lors de la rédaction de votre annonce immobilière dans le cadre d’une vente, vous devez inscrire les informations essentielles concernant votre logement : surface habitable, prix, emplacement… et le nombre de pièces à Paris 20 Gambetta.

Pour faire le décompte des pièces dans un bien, on se base souvent sur deux classifications : la fonction F ou le type T, auxquelles s’ajoute le nombre de pièces principales du logement. On parlera donc d’un F3 ou d’un T3, par exemple. Les deux classifications reviennent au même.

Cette information est déterminante, car elle permet aux acheteurs d’avoir une idée du nombre de pièces dans le bien. Mais il ne faut pas tricher pour le nombre de pièces à Paris 20 Gambetta ! Un acquéreur qui vient voir un T5 ne sera pas content de découvrir que vous avez intégré la cuisine et la salle de bain dans le calcul, en plus du séjour et des deux chambres, alors qu’il s’attendait à trouver quatre chambres en tout.

Comment compter le nombre de pièces dans un logement ?

Le nombre de pièces à Paris 20 Gambetta doit être décompté très exactement. Afin d’éviter les erreurs dans votre calcul, voici les règles à avoir en tête.

Nombre de pièces à Paris 20 Gambetta : uniquement les pièces principales

Seules les pièces dites principales doivent être prises en compte dans le calcul, dont :

  • Le séjour,
  • Les chambres.

Les autres pièces, même essentielles, ne sont pas comptabilisées. C’est le cas de la cuisine et la salle de bain ainsi que les pièces de service comme l’entrée, le couloir, le WC, le dressing, la buanderie, le débarras, le cellier, la cave, un sous-sol non aménagé…

Lorsque vous dites F2 ou T2, le logement est donc composé d’un séjour et d’une chambre.

Quelle est la taille minimale d’une pièce ?

Une pièce à vivre doit faire au moins 9m². Une pièce en dessous de cette superficie ne peut donc être comptabilisée dans le nombre de pièces à Paris 20 Gambetta. Une pièce de 7 ou 8 m² est trop petite pour être signalée comme pièce principale dans votre annonce. Il est préférable de la présenter comme un espace supplémentaire pouvant être utilisé comme bureau ou rangement.

Qu’en est-il des pièces particulières ?

Qu’en est-il des pièces particulières ? Voici quelques exemples :

  • Les pièces aveugles, ne disposant d’aucune fenêtre, peuvent être comptabilisées. Mais il faut le signaler dans l’annonce.
  • Les mezzanines peuvent être considérées dans le décompte si elles sont suffisamment grandes et hautes.
  • Les pièces en enfilade ou chambres communicantes, sans accès indépendant, peuvent aussi être comptées dans le calcul, tout en le précisant dans l’annonce.
  • Les vérandas et loggias peuvent également être comptabilisées, si elles disposent d’une température correcte.

Les studios et les logements atypiques

Pour un studio, la différence repose sur la cuisine. Si la pièce est ouverte sur la cuisine, on parle de studio. Mais si la cuisine est séparée, on parle alors de T1 ou de F1.

Pour un duplex ou un souplex, le décompte du nombre de pièces à Paris 20 Gambetta se fait de la même manière qu’un simple appartement. Par contre, pour un loft avec les pièces ouvertes, il faut préciser dans l’annonce qu’il s’agit d’un logement de type loft.

Vous êtes désormais prêt à bien compter vos pièces !

Article écrit par:

Directeur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer