Tout sur l'immobilier à Paris 20e - Gambetta
Vendre un bien

Comment évaluer la fiabilité de votre futur acheteur ?

vente immobilière à Paris 20 Gambetta

La réussite d’une vente immobilière repose à la fois sur une bonne communication et sur une analyse minutieuse des acheteurs potentiels qui se présentent. Recevoir quantité de visiteurs, c’est une chose ; accepter une offre d’achat aussi ; mais encore faut-il vous assurer que cette offre soit viable et que le candidat à l’achat puisse réellement aller au bout de son idée, histoire que vous ne perdiez pas de temps. En somme, pour garantir le succès de votre vente immobilière à Paris 20 Gambetta, vous devez évaluer la fiabilité de votre acquéreur avant de signer quoi que ce soit. Voici les bonnes questions à vous poser pour le déterminer.

Votre acquéreur potentiel est-il réellement intéressé par votre vente immobilière à Paris 20 Gambetta ?

Afin d’organiser au mieux vos visites et aller au bout de votre vente immobilière à Paris 20 Gambetta, vous devrez impérativement vérifier la fiabilité de votre futur acheteur. Pour cela, n’hésitez pas à vous poser les bonnes questions :

  • Votre acheteur est-il réellement intéressé par l’achat de votre bien ? Cherchez à en savoir plus sur lui ainsi que sur son projet immobilier.
  • Est-il fiable financièrement ?
  • Quelle est la nature de son projet ? Acheter une résidence principale, un pied à terre dans Paris ou un investissement locatif ; se constituer un patrimoine ; léguer un bien à ses enfants ; etc.

L’idée, c’est de pouvoir déterminer si votre acheteur va aller au bout de la transaction. Et mieux vaut le faire avant de signer un avant-contrat, sinon, vous vous engagerez dans un couloir sans issue.

Bien sûr, vous ne pouvez pas demander n’importe quoi, ni le faire n’importe comment. La réussite de votre vente immobilière à Paris 20 Gambetta ne justifie pas tout. Voyons cela dans le détail.

Votre acheteur a-t-il les reins (financiers) suffisamment solides ?

Le succès de votre vente immobilière à Paris 20 Gambetta repose sur la fiabilité de l’acheteur, ni plus, ni moins. Soit le candidat a les ressources suffisantes pour mener à bien son projet, et tout ira bien. Soit il ne les a pas, ou n’est pas sûr de les avoir, et les choses se gâtent. Vous devez le déterminer avant d’entrer dans ce territoire qu’on appelle « délai de réalisation de la vente », car c’est un point de non-retour. Si le moindre problème surgit après la signature du compromis ou de la promesse de vente (par exemple, si votre acheteur se voit refuser son crédit immobilier), vous serez bloqué jusqu’à l’abandon de la transaction et ne pourrez pas remettre votre appartement en vente aussi vite que possible.

Pour savoir si votre acheteur est fiable et s’il pourra vous accompagner jusqu’à l’acte final de votre vente immobilière à Paris 20 Gambetta, vous pouvez lui demander :

  • S’il dispose d’une acceptation préalable de la banque pour son prêt immobilier, ou a minima d’une simulation ;
  • Si son propre projet de vente est en bonne voie (s’il doit lui-même vendre un premier bien pour pouvoir acheter votre appartement), auquel cas il aura peut-être un avant-contrat signé à vous présenter ;
  • S’il peut compter sur les fonds nécessaires issus de son épargne personnelle (s’il souhaite payer comptant, ce qui, autant le dire, est plutôt rare).

Reste à savoir comment vous y prendre sans que cela s’apparente à un interrogatoire.

vente immobilière à Paris 20 Gambetta

Comment interroger subtilement votre acheteur sur son plan de financement ?

Dans le but de vérifier la fiabilité de votre acquéreur et de mener à son terme votre projet de vente immobilière à Paris 20 Gambetta, vous devez donc poser des questions à votre interlocuteur et lui demander de vous présenter des documents. Toute la question est de savoir comment le faire pour ne pas qu’il prenne la mouche.

D’abord, notez que ce n’est pas un interrogatoire de police. Ne jouez pas à l’inspecteur Javert traquant Jean Valjean. Soyez subtil dans la manière de poser vos questions, et prenez le temps d’expliquer à votre acheteur que c’est là une procédure tout ce qu’il y a de plus normal.

Ensuite, tenez compte du fait que vous ne pouvez pas demander n’importe quel document. Une feuille d’imposition ou des bulletins de salaire, c’est pour la location, par pour la vente ! Vous devez évaluer son budget d’achat d’une autre manière.

Enfin, si vous attendez de votre acheteur qu’il soit transparent, vous devez l’être aussi. Vos questions et demandes passeront assurément mieux si vous êtes totalement ouvert à ses propres interrogations durant la ou les visite(s) de l’appartement. L’honnêteté récompense l’honnêteté.

Suivez ces quelques conseils et tout se passera bien. Néanmoins, n’oubliez jamais que le succès d’une vente immobilière à Paris 20 Gambetta n’est jamais garanti : tout ce que vous pouvez faire, c’est mettre toutes les chances de votre côté… Par exemple, en prenant conseil auprès d’un professionnel de la transaction !

Article écrit par:

Directeur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer